Mason Bay 2

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre mission là-bas est de sprayer une graminée nommée « Marram grass » (Hammophila arenaria) plantée par les premiers agriculteurs pour stopper l’avancée des dunes. Cette espèce de graminée est bien adaptée aux conditions humides, tempérées de l’île et ont maintenant colonisé toute la baie (23km) et l’espace dunaire entre la mer et la forêt large de plusieurs kms.
Les problèmes rencontrés concernant les objectifs de conservation sont prioritairement le changement profond de l’écosystème, et la compétition forte des Marrams avec les plantes natives. Les graminées retiennent tellement bien le sable qu’une dune de front s’est créé face à la mer bloquant ainsi la plus grande partie des mouvements de sables. Ces perturbations permanentes permettent à certaines plantes spécifiques d’être compétitives dans cet écosystème : Gunnera hamiltonii (plante la plus rare de Nouvelle-Zélande, mais qui pousse très bien en pépinière), Desmochoenus spiralis (Pingao), Gentiana saxosa… (Plus de détails dans la page « Plantes »).

Et après une dure journée de labeur, retour à la base avec timide, joyeux, dormeur et grincheux derrière la caméra !!

Une réflexion sur “Mason Bay 2

  1. Ces champs de dunes sont vraiment surprenants
    Question : quand on clique sur « J’aime » c’est pour quoi faire : apparemment on peut accéder au blog…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :