Southern Circuit 2

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le lendemain, direction Doughboy bay, endroit idyllique où l’écosystème dunaire (cf. article Mason Bay) est encore préservé. Manque de chance, le temps se dégrade et Pierre opte pour le système D afin de protéger son sac ! La marche est longue et la pluie n’aide pas à oublier les efforts fournis les jours d’avant. Surtout lorsque Camille, à l’âge avancé de 25 ans, a les articulations des genoux qui partent en vrille ! (on le voit bien sur la vidéo : clownesque… ou pas !).

Nous gagnons finalement la hutte après une montée sans fin sur les hauteurs de la baie, depuis lesquelles nous avons pu observer la beauté du lieu même par jour de grisaille. Petit feu dans la hutte et plâtrée de riz pour nourrir les affamés, nous redonnent le sourire et sèchent nos habits trempés de sueur et de pluie (miam !).

Le jour d’après, il est prévu de rejoindre l’équipe du DOC qui se trouvait actuellement à Mason Bay. Nous profitons du calme matinal pour se balader sur la baie où nous sommes surpris de trouver plusieurs dizaines de têtes de requins échouées (nous apprendrons plus tard que les requins sont pêchés au large de Stewart Island pour être ensuite vendus sur le marché japonais).
La pluie est toujours au rendez-vous et nous atteignons assez vite Mason Bay dont la plage mesure plus de 23 km… Nous entamons alors une longue errance entre dune et mer pour rejoindre la hutte et les collègues de travail.

L’année passée, plusieurs dizaines de baleines ont échouées sur cette plage (phénomène assez courant) et bon nombre d’entre elles n’ont pu être remises à l’eau. C’est pourquoi on peut encore croiser par hasard quelques os déportés au grès des marées. Ce fut le cas de Camille, qui a trouvé un disque de la colonne vertébrale (vraisemblablement de la queue aux vues de la taille de l’os). Petit festin le soir en compagnie de nos collègues (merci DOC) et s’est reparti pour les derniers jours de route.

Camille étant malade et ayant de la fièvre (jackpot !), nous décidons de la laisser rejoindre Oban avec nos deux sacs grâce au bateau-taxi. Le kayak étant à la prochaine hutte, et étant désormais déchargé de tout fardeau, Pierre se met comme défi d’arriver avant le bateau-taxi à Oban ! Après un petit footing dans le marais de Freshwater et un retour en kayak « facilité » (tout est relatif…) par une mer déchaînée, Pierre réussit finalement à venir chercher Camille au quai. Retour à la maison pour une petite douche. C’est aussi le moment de préparer les affaires avant de quitter l’île et nos amis, afin de découvrir prochainement le sud de l’île du Sud (Southland) avec le Fiordland à l’ouest, la région de Riverton au sud et les Catlins à l’est.

5 réflexions sur “Southern Circuit 2

  1. hébé moi je dis: »Chapeau à vous 2″ et heureusement que les mamans ne sont pas au courant des folles escapades de leurs enfants, sinon cheveux blancs assurés après un tel récit.
    Quant à ma Cam, depuis toute petite qu’on te dit que tu es un peu une tortue…….et bien voilà: ça devait arriver pour de vrai !!!! la maison sur le dos tel Franklin du dessin animé d’après ton Padré

  2. la vidéo de la plage a un petit air de ‘seul au monde’!! c’est tellement magnifique!!! des bisous les cocos!

  3. bravo ,c’est aujourd’hui seulement que je sais visionner , biz à vous et quel courage ,pertinence et chaleur de vos envois !.merci du voyage pour un reclus daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :