Catlins 1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Catlins sont réputés pour la vie sauvage qui y abondait autrefois, en particulier sur le littoral : phoques, pingouins, dauphins et baleines furent la première raison à la venue des européens en Nouvelle-Zélande. Les chasses intensives du XIX et début XXème siècle ont fortement fait baisser  les populations et fragilisé cet écosystème. Ces espèces désormais protégées (parfois excessivement…), refont leur apparition, attirant avec elles les plus belles mais aussi effrayantes espèces de requins et d’orques ! Nous commençons le voyage en se trompant de route, ce qui nous permet de visiter brièvement l’intérieur des terres avant de suivre la route qui longe la côte.

Nous nous arrêtons d’abord à « Waipapa point » où l’on a pu admirer le phare construit à la suite d’un naufrage en 1881… A cette époque la Nouvelle-Zélande était peu peuplée, mais le transport le plus aisé entre les grandes villes (souvent côtières) se faisait par voie maritime. Une petite séance d’histoire accompagnée d’un spectacle offert par le vol fantaisiste des sternes, voilà qui commençait bien !

Nous poursuivons notre route vers Curio Bay, où se trouvent les reliques d’une forêt jurassienne pétrifiée. Un site intéressant et didactique expliquant les phénomènes qui ont permis la transformation du végétal en roche. C‘est donc l’apparition d’événements dans un ordre précis qui a permis ce phénomène extraordinaire. Cela résulte tout d’abord d’une forte montée des eaux qui a déraciné et transporté les troncs dans la lagune. Noyés et à l’abri de l’air, ils ne pourriront pas (environnement anaérobie). Le second événement est une éruption volcanique qui va projeter et recouvrir l’ensemble d’un manteau de cendre (et non de lave) assez épais. La cendre qui contient beaucoup de silice se trouve maintenant mélangée à d’autres sédiments eux-mêmes riches en minéraux. Le processus de silicification va donc remplacer petit à petit toutes les molécules organiques contenues dans le bois par les minéraux jusqu’à obtenir les arbres fossiles que l’on peut aujourd’hui observer. Fabuleux !
Nous étions à la recherche d’une fronde ou autre élément foliaire qui aurait pu être figé à jamais dans la roche, lorsque tout à coup surgit de l’eau face à nous un Manchot antipode (ou Manchot à œil jaune) « Yellow-eyed penguin » (Megadyptes antipodes) ou Hoiho (Māori). Nous avions connaissance de la présence de nids autour de la baie, mais ceux-ci apparaissent généralement plus tard dans la journée à leur retour de la pêche. En effet chaque jour un membre du couple reste au nid pour surveiller les rejetons pendant que l’autre part la journée en mer afin de nourrir la famille affamée le soir. Après s’être doucement écarté de son chemin, l’observation de ce drôle d’oiseau fut une expérience unique surtout lorsque l’on sait qu’il est le plus rare au monde. Malheureusement les « amis de la nature » du DOC pensant avoir l’exclusivité sur la vie sauvage sont venus dégager tout ce petit monde malgré la bonne conduite de tous les observateurs. On peut alors se demander si l’hyper protection de la vie sauvage est une solution durable pour permettre à l’Homme et aux autres êtres vivants de vivre ensemble ?

Après avoir été parqués de l’autre côté d’une corde nous avons continué notre balade sur les falaises à la rencontre des salicornes et des vagues puissantes qui s’écrasaient sur les roches.

2 réflexions sur “Catlins 1

  1. magnifique d’un bout à l’autre : quelles vagues et quels paysages (géologiquement ça a l’air très riche …)

  2. trop chou ces manchots!!! j’ajouterai que c’est tout de même plus intéressant à lire que les cours de strululu!!! =) félicitations!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :