Fricassée d’oreilles d’éléphants

___

Le panier de fruits et légumes locaux que nous avons reçu après la course de Ponérihouen fut l’opportunité de s’adonner à la cuisine locale et la découverte de saveurs inconnues. Le taro est la partie souterraine (tubercule) du Colocasia esculenta ou Oreille d’éléphant que l’on retrouve presque partout sur le bord des rivières de l’île. La plante qui est arrivée bien avant les européens fut introduite au fil des migrations successives des peuples mélanésiens qui se sont échelonnées dans le passé. On peut encore observer sur le flanc des falaises des sortes de terrasses (dans le même style que les rizières), reliques des grandes tarodières du passé. La préparation de taro frit est assez simple et s’apparente beaucoup à celle de la pomme de terre.

Il faut tout d’abord éplucher les tubercules. Sous la couche extérieure brune apparaît une chair blanche dure. Une fois épluché, on coupe le tout en petits cubes ou rondelles épaisses prêts à être précuit à l’eau afin de ramollir la chair. Pendant ce temps, on prépare la panure, ou mixture faite d’épices et de sel (on met ce que l’on peut ou ce que l’on veut, l’essentiel c’est d’aimer ça!).

Les blocs de Taro enfin cuits, on égoutte le tout et on fait préchauffer la poêle avec le filet d’huile prête à grésiller au contact des petits morceaux de « tige souterraine » préalablement trempés dans la mixture ! C’est parti pour la cuisson, et attention aux projections ! Les odeurs d’épices et de friture embaument notre petite salle-de-bain-cuisine et viennent torturer nos estomacs creux !

Encore quelques petits instants avant de se jeter dessus, il faut être patient !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :