Il en faut peu pour être heureux !

___

En Nouvelle-Calédonie, la mer est une ressource naturelle importante pour tous ces habitants. Abritant une faune diversifiée, elle offre un grand nombre de mets de choix pour les populations locales. De plus, le climat généreux de l’île permet à toute sorte de plantes de grandir et d’offrir leurs trésors à l’Homme. En voici un petit exemple, où la mer et la terre suffisent entièrement à notre bonheur.

Deux filets de loche saumonée pêchée à la ligne le jour même et deux cocos ramassés devant la porte pour un dîner presque parfait ! Après avoir effilé la loche (partie la plus méritante de la journée), on fait quelques pas dehors pour ramasser deux cocos. A l’aide d’un sabre ou dans notre cas d’une pelle (Pierre ne voyage jamais sans sa pelle…sachez le), on ouvre les cocos et on récupère l’eau avec un peu de chair (à défaut de pouvoir faire du lait de coco, car pas de râpe à cette époque). On fait bouillir la chair finement découpée et l’eau de coco afin d’obtenir un jus un peu plus concentré puis on y mélange un peu de lait pour se donner l’impression d’avoir fait un authentique lait de coco. Un peu de curry avec tout ça, on assaisonne de sel et de poivre et la sauce est prête. On fait ensuite cuire le poisson avant d’y rajouter la sauce.

Servi avec une bonne assiette de riz (pour changer), la simplicité du menu et le plaisir de pêcher sa propre nourriture font de cette assiette le meilleur des repas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :